petite fille

Le poupée Waldorf project

L’aventure, c’est l’aventure : dans un peu plus d’un mois, c’est l’anniversaire de ma petite belette.
Ma petite belette n’est pas très exigeante, ne réclame pas de cadeaux somptueux, ou quand c’est le cas, d’elle-même elle décide que ce sera son seul cadeau, ce qui permet de lancer une souscription. Je n’ai jamais été à l’aise avec l’idée de dépenser pour un seul enfant l’équivalent de ce dont disposent certaines familles pour manger pendant un mois…
Par contre, elle a un truc pénible, la belette, c’est de rêver du cadeau introuvable. On se souvient encore de l’épisode Djeco tress… Elle avait découvert ça dans une location de vacances et ne voulait que des djeco tress. Sauf que la production de ce jeu (vieux comme Mathusalem, comme dit ma grand mère, chez qui nous en avions, enfants) était à l’époque arrêtée depuis un an ou deux.
J’ai retourné tous les sites de vente en ligne, ebay, le bon coin, fait des appels aux copains, et j’ai fini par dégoter la dernière boîte disponible en Europe sur une boutique en ligne irlandaise, mimitoys. La boîte est arrivée l’avant veille du jour J, et le monde entier (donc mes enfants et leur père) a pu constater que certes je travaille beaucoup, rentre tard, retourne travailler le week-end, mais pour ce genre de mission impossible, je suis la mère idéale. Avec un moteur de recherche, j’ai pas les dix doigts dans la même moufle…
Trois mois plus tard, Djeco relançait la production de Djeco tress.

Aujourd’hui elle voudrait bien une poupée Waldorf. Blonde. Avec des cheveux longs, la peau dorée, les yeux bleus et la bouche rouge. Je ne me sentais pas de la commander toute faite, psychologiquement, ça a beau être magnifique, bio, fait main etc., et les tarifs pratiqués me semblent légitimes compte tenu du travail, je peux pas.
Me voilà donc, un peu circonspecte toutefois (franchement blasée quoi) a commander mes fournitures. J’ai choisi Bulledegum, mais j’aurais aussi bien pu aller sur Marotte et cie, superbe site également.
Le colis est arrivé ce matin, et ma motivation baisse à vue d’oeil. J’ai les chocottes.
En plus j’ai identifié la plupart des fournitures, mais y a un petit morceau de jersey plus foncé, je ne vois pas ce dont il s’agit…* J’ai lu plusieurs fois les explications, je ne vois pas non plus comment concrètement accrocher les cheveux. Entre autres. Je comprends rien en fait.
Bref, pour reprendre l’intitulé d’un de mes comptes twitter, je suis comme un poule qui aurait trouvé un couteau !
Alors je vous propose, en comptant sur votre indulgence, de me suivre sur mon laborieux chemin de ma première poupée waldorf qui devra être impeccable et habillée le 14 septembre sans faute…

20130809-150344.jpg

20130809-150439.jpg

* Edit : il s’agit d’un petit morceau d’aquarelle bien emballé dans du jersey, pour dessiner des petites joues rosées ! Rien à dire, ce kit est parfait !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le poupée Waldorf project »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s